La Traversée

Gare Lucien-L'Allier

« Retour du flâneur »

Réunion du 28 janvier 2011.

J’ai annoncé mon intention de flâner avec André dans la gare intermodale Lucien-L’Allier dans laquelle j’ai déjà flâné. Une dame m’a prévenu que c’était aussi son choix... semblant à la fin de la réuion me concéder une priorité.
Sinon, je proposerai de m’occuper d’une gare Montpellier dans Saint-Laurent, à la croisée du boulevard de la Côte-Vertu, où nous avons été en 2008. Celle-là parce que Montpellier.
Ce pourrait être aussi celle du Ruisseau... dont je crois me souvenir de l’isolement.

Le 13 novembre 2009...

Je note que la gare Lucien-L’Allier est la deuxième en importante du réseau des trains de banlieue de l’AMT. Elle est fréquentée chaque jour par environ 11 000 usagers. « Elle est fréquentée chaque jour par environ 11 000 usagers. Trois des cinq lignes de trains de l’AMT ( Dorion/Rigaud, Delson/Candiac, Blainville/Saint-Jérôme ) arrivent et repartent de cette gare d’une conception un peu spartiate. »

Le bourg aux roches (15)

Les gares connaissent d’intenses moments d’activité quand les passagères arrivent, harassées par le poids de leurs bagages, nerveuses et impatientes sur le quai. Elles assistent, fébriles, à l’arrivée du train, montent à bord dès que les portes s’ouvrent, sans même se retourner, leur billet en main, encombrées par leurs sacs, soucieuses de trouver leur place près de la fenêtre. Elles se font bousculer, avancent d’un pas hésitant et s’assoient en soupirant. Ces passagères laissent derrière elles des âmes mortes, atterrées par l’absence dont elles découvrent les premières traces sur le ciment refroidi du quai. Les gares sont faites de souvenirs qui se dépeuplent, de drames que les rails emportent comme une vulgaire marchandise.

La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!

Images: 
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare Lucien-L’Allier ou la gare des Champions!
La gare de train et la station de métro coïncident sous le nom Lucien-L’Allier. Ces gares correspondent aussi au Centre Bell, lieu de plusieurs rassemblements dont celui du hockey. Entre la gare et le Centre Bell, il faut traverser la place du Centenaire où quatre statues aux visages de champions du Canadien de Montréal, nous rappellent des moments glorieux. Ne sont-ils pas ceux qui ont gagné le plus souvent la fameuse coupe Stanley ? Ce club de hockey n’est-il pas encore le meilleur élément rassembleur de notre société québécoise et ce depuis le 17 mars 1955 lors de « l’émeute Maurice Richard » émeute qui est à l’aube de la Révolution Tranquille ?

Gare Lucien L'Allier 1

Images: 
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1
Gare Lucien L'Allier 1

Gare Lucien-L'Allier

Dimanche, 2 mars 2008

Assis devant une table rugueuse en plastique blanc, je bois un thé chaud pour que glissent les minutes. J’attends d’observer des voyageurs dont je noterai le plus infime comportement. Comme il n’y a vraiment personne en vue, après tout, on est dimanche, je me plonge dans les récits de Robert Walser. Il y en a justement un qui raconte sa joie d’aller dans les gares, d’aller flâner en observant les badauds dans un environnement agréable où le but cherché consiste à transformer la lourdeur de l’attente en discutant avec son voisin des dernières nouvelles, de choses sans importance, sur un ton léger. Le flâneur se régale de ces instants comme d’un verre de cognac.  lire la suite »

Syndiquer le contenu