La Traversée

Modalités du parcours - Voyage

«Maurice, l'île tout-monde en Lémurie», par Jean-Claude Castelain

Date de la conférence-discussion: 
Lundi, 12 Avril, 2010 - 19:00 - 21:00

Photo: Jean-Claude Castelain

La Traversée - Atelier québécois de géopoétique vous invite cordialement à la conférence intitulée «Maurice, l'île tout-monde en Lémurie», animée par Jean-Claude Castelain, dans le cadre du cycle de conférences Au Retour du voyageur.

Fille du feu et de la mer indienne sous le tropique du Capricorne, l’île Maurice serait un vestige de l’ancien continent englouti de la Lémurie selon Malcolm de Chazal, le poète et peintre qu’admire l’écrivain Jean-Marie G. Le Clézio. Abritant une population composite venue d’Europe, d’Afrique et d’Asie, ce pays -archipel des Mascareignes est empreint d’une étonnante « diversalité ». On y parle anglais, français, hindi, ourdou, hakka et surtout créole. On y pratique l’hindouisme, le catholicisme, l’islam, le bouddhisme, voire un peu de sorcellerie, en toute harmonie. Ouvert au monde, le confetti mauricien s’appuie sur son essor économique - mais aussi sur ses écrivains et artistes - pour se forger, au-delà des clivages apparents, une identité plurielle à l’image de ses paysages que couronne la Croix-du-Sud.

La soirée se déroulera au restaurant Le Pèlerin-Magellan (330 rue Ontario Est, 2e étage), le lundi 12 avril 2010, de 19h00 à 21h00.

Entrée libre. Venez en grand nombre! Consulter l'affiche officielle (fichier PDF).  lire la suite »

Waskaganish, Baie James

Waskaganish, Baie James. Photo: Nelly Duvicq.

Je suis partie chercher de quoi me nourrir un peu pour reprendre ma route.

Je vais pêcher tout ce que je peux pêcher, tant qu’il y en a. J’irai vider ma mer de mémoire. J’irai épuiser les souvenirs, les images, les représentations, les rappels.

Ce matin, je vois des trous de nuit qui brillent.

Waskaganish, Baie James

Il y a un temps pour marcher sur les eaux

Du bout du quai de Portneuf, le 2 janvier 2010

Cette carte s’adresse évidemment à tous les membres de La Traversée, mais en priorité aux 27 participants de l’atelier Un Fleuve l’hiver qui, le 10 février 2007, se sont levés avant le crépuscule du matin pour aller assister au lever du soleil  au bout du quai de Portneuf et qui, par -19°C et sous un vent à percer les laines polaires, ont marché sur les glaces en s’éclairant d’un quart de lune brouillée. Nous étions alors à l’exact mitan de l’hiver.

Or, la photo que voici, prise le 2 janvier 2010 au bout du quai de Portneuf, montre bien que la saison de randonnée à pied sur les glaces du Fleuve n’était pas encore venue. On s’y serait mouillé les bottes jusqu’à la tuque! Comme quoi il y a un temps pour marcher sur les eaux...

Une balade formelle

Un des souvenirs qu'il me reste de mes errances au Cap, en Afrique du Sud, se rapporte aux trottoirs, des trottoirs vides de marcheurs et remplis de dormeurs, de longues personnes étendues sur le dos, les jambes en Z, les yeux clos dans le pli du bras, et moi qui les enjambe en direction du centre-ville. Interdit de dormir dans les parcs.  lire la suite »

Patagonie, terre étrange du bout du monde

Date de la conférence-discussion: 
Lundi, 30 Novembre, 2009 - 19:00 - 21:00

La Traversée a le plaisir de vous inviter à sa prochaine édition du Retour du voyageur le lundi 30 novembre 2009 à 19h00 au Café le Pèlerin-Magellan (330 rue Ontario est, 2e étage). La conférence-discussion ayant pour titre Patagonie, terre étrange du bout du monde, sera animée par Danielle Laplante (professeure au Cégep Édouard-Montpetit).

Entrée libre, bienvenue à tous! Consulter l'affiche.  lire la suite »

Puvirnituq, Nunavik

Puvirnituq, Nunavik. Photo: Nelly Duvicq.

Mes yeux volent partout. Ils balayent la Baie, les pêcheurs, la toundra derrière moi qui ne finit pas.

Nelly

Syndiquer le contenu