La Traversée

Vues depuis le Restaurant Club Lounge Altitude 737, au sommet de la Place Ville-Marie

Commentaires

Montréal, la nuit

Merci André pour les images et photos et pour les renseignements au sujet de ce gyrophare qui m'a tant intrigué au temps de ma jeunesse, vu du ciel longueuillois.

Montréal a parfois un visage aérien avec ces sommets naturel ou bâti, ses tours d'observation, ses outardes et autres appareils survolant, ses manifestations verticales que l'on perçoit à contre-plongée.

Ici, c'est au Club Lounge 737 (que je me promets de visiter), c'est plutôt l'inverse.

Et c'est la lumière qui frappe. Tellement contaminé par celle-ci qu'il me faut quelques minutes d'adaptation, en campagne, le soir, lors d'une nuit sans lune ou au ciel couvert.

Le gardien du gyrophare de la Place Ville-Marie

Pour en savoir plus sur le gardien du gyrophare de la Place Ville-Marie, voir:

http://www.ledevoir.com/societe/259822/macadam-le-gardien-du-phare

 

dré

Montréal de PVM la nuit

Bravo André pour cette plongée sur Montréal, comme d'une tour de contrôle d'aéroport, voire de la lanterne d'un phare. J'emmène toujours mes amis visiteurs prendre un verre à la brunante au 737 et le passage du couchant au scintillement s'avère toujours une belle surprise dans la découverte de Montréal, qu'il fasse beau ou qu'il pleuve ou neige. Et justement, ce fameux gyrophare de PVM, même s'il ne sert ni aux avions ni aux bateaux, j'ai toujours aimé imaginer qu'il est le phare de Montréal, notre ville-île et notre port, et sert de balise la nuit sur le chemin du fleuve. jcc

Belles photos!

De magnifiques photos, André! Et merci pour les informations supplémentaires sur le gyrophare en question.

Pour ma part, je me suis amusé avec les réglages de mon appareil photo, hier: je suis tout prêt pour les photos nocturnes.

Bonnes flâneries,

B.