La Traversée

Un flâneur au nord du 49e parallèle et en Abitibi

Parc Bouton d'or - Val-Paradis
Parc Bouton d'or - Val-Paradis
Hommage aux pionniers - Villebois
Hommage aux pionniers - Villebois
Jardin d'oiseaux - Beaucanton
Jardin d'oiseaux - Beaucanton
Jardin d'oiseaux - Beaucanton
Lac Pajégasque - Beaucanton
Lac Pajégasque - Beaucanton
Lac Pajégasque - Beaucanton
Jardin d'oiseaux - La Sarre
Jardin d'oiseaux - La Sarre
Jardin d'oiseaux - La Sarre
Jardin d'oiseaux - La Sarre
Jardin d'oiseaux - La Sarre
Parc des Pionniers - Rouyn-Noranda
Parc des Pionniers - Rouyn-Noranda
Parc Trémoy - Rouyn-Noranda
Parc Trémoy - Rouyn-Noranda

Au mois d'août, j'ai eu à passer une entrevue pour un emploi à la Baie-James, plus précisément dans la municipalité de Beaucanton, au nord du 49e parallèle.

J'en ai donc profité pour faire quelques visites aux parcs du coin.

1. Val-Paradis - Parc Bouton d'or

Un autre parc désert. C'est probablement le parc le plus au nord du Québec méridional et agricole. On remarque rapidement qui est le grand bailleur de fond de l'endroit : Hydro-Québec.

2. Villebois - Parc des Pionniers

Un minuscule parc pour rendre hommage aux premiers pionniers de Villebois arrivés dans le secteur en 1937. Il étaient guidés par Félix-Antoine Savard.

3. Beaucanton - Jardin d'oiseaux

Curieux endroit, il semble qu'hydro-Québec ait une quantité insoupçonnée de fonds pour financer des projets dans ces municipalités du sud de la Baie-James. Je n'ai pas vu d'oiseaux dans ce minuscule village d'un peu plus de 200 habitants.

4. Beaucanton - Lac Pajégasque

Je dors au camping du lac Pajégasque. Ce n'est pas un parc à proprement parler, mais c'est tout comme, tables à pique-nique, jeux de pétanque et de fer à cheval, une belle plage. Le décor est jolie. Il est interdit de se baigner dans le lac. Pourquoi ? En soirée, en flânant le long des rives, je comprends un peu plus. Le lac est plein de sangsues.

J'ai un étrange sentiment. Je me sens loin de la mer et de la Gaspésie. Cet emploi n'est peut-être pas pour moi...

5. La Sarre - "Jardin d'oiseaux"

Le lendemain matin, je ramasse mes affaires. L'entrevue se déroule comme prévue à 9 heures. Ils sont cinq pour me questionner lors de cette entrevue. Coriace. À midi, je quitte le nord du 49e parallèle pour me diriger vers La Sarre, la métropole du nord-ouest abitibien, comptant à peine 7 500 habitants.

Je fais mon touriste. J'entre dans cet autre jardin d'oiseaux. Je ne vois qu'une corneille et une statue du Christ. Il faut dire qu'il était un méchant moineau au yeux de certains... Je remarque que ce parc est branché... Il n'y a pas à dire mais Internet s'immisce partout dans nos vie.

La Sarre est décidément une toute petite ville. J'en ai fait le tour en un après-midi. Le soir même je me rends à Rouyn-Noranda.

6. Parc des Pionniers - Rouyn-Noranda

Le matin, à la radio, il annonce de la pluie toute la journée sur Montréal, rien au sujet de la température de la journée en Abitibi...

Le soleil brillera haut et fort toute la journée.

Je me dirige vers le parc des Pionniers, sur les rives du lac Osisko. Rien à dire, on dirait une stèle funéraire...

Je continue sur les rives du lac Osisko vers le parc Trémoy.

7. Parc Trémoy - Rouyn-Noranda

Deux éléments me frappent l'esprit.

En cours de flânerie, je croise une dame avec un petit lhasa apso blanc, répondant au nom de Coquette. Le premier chien que j'ai eu, s'appelait Coquette et c'était justement un lhasa apso blanc, c'était il y a plus de trente ans. Curieux hasard vite inscrit par le flâneur dans son carnet.

Une peu plus loin, sur une petite colline, un groupe de jeunes chantent et boivent quelques bières. Je m'approche pour écouter ce qu'ils peuvent bien chanter. Rapidement, j'entends les paroles de "Et j'ai couché dans mon char" de Richard Desjardins. Logique.

La journée s'achève, je dois reprendre l'autobus en direction de Québec. Treize heures de routes m'attendent.

Je n'aurai pas l'emploi...

 

 

 

Commentaires

Consolons-nous un peu au moins...

Consolons-nous au moins du fait que cette entrevue ait donné lieu à ces flâneries au nord du 49e parallèle !