La Traversée

Série 2

Commentaires

J’adore les autoportraits de

J’adore les autoportraits de photographes, Nathalie, entre autres ceux de Willy Ronis, je ne sais pas si tu connais. Tu en trouveras d’ailleurs trois à l’adresse
suivante, dont le célèbre «Autoportrait au Kodak»: http://www.telerama.fr/scenes/willy-ronis-il-faut-avoir-l-oeil-partout,47323.php

Certains trouveront que ça rappelle Doisneau, à cause de l'époque, mais c'est un peu autre chose. Willy Ronis est mort il y a quelques mois à l'âge de 99 ans.

 Sur ce site, tu verras des photos prises au retardateur, mais l’«Autoportrait au Kodak» et «Autoportrait. 1951» nous montrent Ronis
se photographiant dans un miroir. «Il y a plusieurs manières de se
photographier, écrit Willy Ronis. J'ai déjà utilisé le retardateur. Le miroir
va m'offrir l'occasion de me photographier me photographiant.» (Derrière
l'objectif. Photos et propos
, Hoëbeke, 2001.)

Est-ce ici un autoportrait à l'abribus?

J'ajoute deux citations de Ronis: «Mes maîtres en photographie sont Jean-Sébastien Bach et Bruegel [...]» Et: «J’ai remercié le destin de m’avoir fait
photographe. Cela m’a probablement préservé de souffrances intolérables.»

Il y a un beau reportage sur Ronis, avec extraits d'entrevue, à l'interminable adresse suivante: <http://www.google.com/imgres?imgurl=http://www.rom1.fr/chris_blog/wp-content/uploads/2009/06/wronis3.jpg&imgrefurl=http://www.rom1.fr/chris_blog/%3Fp%3D1507&h=500&w=391&sz=60&tbnid=Y0zSYa-Z1BPLpM:&tbnh=130&tbnw=102&prev=/images%3Fq%3DWilly%2BRonis&usg=__H1_ydF5kgOZjzTvmvm32TCAGpac=&ei=j0NLS8KuLYailAfo94yKDQ&sa=X&oi=image_result&resnum=5&ct=image&ved=0CBQQ9QEwBA>