La Traversée

L'Arctique et le Grand Nord en queue de millénaire

Date de l'événement: 
Jeudi, 10 Décembre, 2015 - 18:00 - Mardi, 5 Janvier, 2016 - 18:00
Vous êtes cordialement invité-es au vernissage de l'exposition de Jean Morisset le jeudi 10 décembre 2015 à 18h aux ateliers Lozeau (6229, rue Saint-Hubert, Montréal), intitulée «L'Arctique et le Grand Nord en queue de millénaire». L'exposition se poursuivra jusqu'au mardi 5 janvier 2016, et vous trouverez ci-bas le communiqué officiel.

L’Arctique et le Grand Nord en queue de millénaire

Fils de pilote et héritier des histoires en mouvance qui ont pavé mon enfance le long du Grand Fleuve… du Chemin-qui-marche vers l’infini — et ayant moi-même navigué lorsque j’étais dans la vingtaine — j’ai reçu une formation en philosophie, géographie et histoire. Avec la Terre et la Mer comme professeurs titulaires…
 
Engagé dans un programme d’explorations en Arctique (Nounavoute) et dans les Territoires du Nord-Ouest (Dènendeh) au milieu des années 1960, c’est le Grand Nord qui m’a lancé en photographie pour m’amener par la suite à parcourir incessamment les Amériques. À leur tour, ce sont les Amériques et la photographie qui m’ont conduit vers l’écriture pour me projeter en cours de route vers un cheminement géopoétique.
 
J’ai redécouvert dernièrement avec ahurissement mes photographies du Grand Nord captées à la toute fin… à la queue d’une période de quatre-cinq millénaires avant la fonte accélérée des glaciers et l’évaporation des traditions nomades sous l’apparition de la télévision et l’assimilation des gens au know-how des sédentaires et à l’esprit des bungalows préfabriqués.
 
Alors que la mémoire orale et la légende vivante voguaient encore sur les glaces et imprégnaient la forêt boréale, parcourant la toundra et la taïga comme des feux follets poétiques en chasse-galerie géographique.
 
L’expo que je présente reprend quelques-unes de mes toutes premières photographies (diapositives) prises entre 1964 et 1967. Je suis retourné récemment à Couteau-Jaune (Yellowknife) et Iqalouite (Nounavoute), pour y présenter quelques clichés plus quarante-cinq ans après mes premiers séjours. Et c’est la réaction surprise et émue des gens revoyant la mémoire de leur propre enfance et le faciès de leur terre-visage révolu qui m’a incité à présenter ce projet aux Ateliers Lozeau. Ma reconnaissance leur est à jamais acquise.
 
Jean Morisset
 
P.S. Issu de Bellechasse-en-Canada et ayant œuvré et résidé en Caraïbe, au Pérou, au Mexique, au Brésil, en Terres australes… et un peu partout dans le Nord-Ouest amériquain, Jean Morisset est l’auteur de L’homme de glace, Cidihca); Métis Witness to the North, Pulp Press; Récits de la terre première et Chants polaires, Leméac; Les chiens s’entre-dévorent, Haïti délibérée et Chants pour Haïti, Mémoire d’encrier.
 
Membre(s) lié(es):