La Traversée

Déambulation du coteau Saint-Geneviève: dans la marge intérieure de Québec

Date de l'événement: 
Samedi, 17 Septembre, 2016 - 10:00 - 16:00
Le samedi 17 septembre prochain, nous vous invitons à découvrir l'un des principaux massifs boisés au coeur des quartiers centraux de la ville de Québec. Sous la houlette du pâtissier-géographe Nicolas, nous irons à la rencontre des érables à Giguère, des chèvrefeuilles, des noyers cendrés et des peupliers des Soeurs du Bon-Pasteur.

«Quand on est de la Basse-Ville on n’est pas de la Haute-Ville…», chantait Sylvain Lelièvre. Par cette simple phrase, ce dernier dévoile la grande cassure géographique de Québec, soit la division entre la ville haute et la ville basse. Plusieurs écrivains, journalistes, chanteurs, artistes et géographes l’ont d’ailleurs représenté selon cette dichotomie. Pourtant, l’espace frontière serpentant entre le Vieux-Québec et la pointe ouest de Sainte-Foy, c’est le coteau Sainte-Geneviève: une falaise qui marque la limite entre les Appalaches, la colline de Québec, les basses terres du Saint-Laurent et la Basse-Ville.

S’il a été délaissé par les administrations municipales, qui ne voyaient en lui qu’un espace inutile, voire contraignant pour le développement urbain, le coteau Sainte-Geneviève montre comment la nature peut reprendre ses droits. Plus qu’une division entre la Haute et la Basse-Ville, c’est un lieu de passage sillonné par des routes et des escaliers, comme autant de ponts sur une rivière, bordé de terrains vagues, de projets en friche et d’endroits insolites ; de parcs publics, d’espaces privés, d’anciennes usines, de quartiers ouvriers et cossus, de sites historiques. Bref, circuler dans le coteau Sainte-Geneviève, c’est traverser l’histoire de la ville de Québec par l’un de ses traits particuliers – ses escaliers –, qui offrent un regard intime sur ce lieu.

Dans le cadre de cette déambulation guidée, nous vous invitons à marcher une courte partie du coteau Sainte-Geneviève et à l’explorer d’escaliers en escaliers, de parcs en parcs. Nous verrons également, au fil du parcours, que cette vaste coulée verte partage plusieurs similarités avec la rivière Saint-Charles. Plusieurs voix nous accompagneront, dont celles de Sylvain Lelièvre (chanteur), Roger Lemelin (écrivain), Basile Routhier (juge) et Raoul Blanchard (géographe), entre autres.

À la fin de cette promenade en falaise, vous serez convié.e.s au dévoilement du tout dernier numéro des «Carnets de navigation», En sentinelle dans les méandres de la Saint-Charles, réalisé sous le pilotage de Julien Bourbeau, Hugo Bourcier, Nicolas Lanouette, Myriam Marcil-Bergeron et Christian Paré. Le lancement aura lieu au café-bistrot Au Bonnet d’Âne (298 rue Saint-Jean, Québec) de 16h00 à 18h30.

Pour informations et inscriptions: la_traversee@uqam.ca
Fichier attachéTaille
Appel_Coteau_SainteGenevieve.pdf8.95 Mo