La Traversée

Horizons du mythe

Type de publication:

Livre

Source:

Cahiers du CELAT, UQAM, Montréal, p.292 (2007)

Résumé:

Le mythe agit en nous, au singulier et au collectif. Comme le sacré, il est coupure d’avec le moment de l’origine et co-présence à l’origine. Nous sommes en effet coupés du temps mythique, nous vivons dans un écart, un espacement, mais l’essence du mythe est de réinfiltrer sans cesse le monde, de réinvestir notre espace, y compris virtuel. Prométhée devient biotechnologique, le Minotaure se tapit maintenant au cœur du labyrinthe cybernétique et Orphée a troqué sa lyre pour un appareillage électronique. Les mutations du mythe témoignent de sa vivacité. Il est agissant, actif, actuel au sens chronologique et actualisé au sens philosophique. Le champ réflexif concernant le mythe est vaste, et le débat épistémologique qu'il suscite est loin d'être clos. Entre les choix possibles pour l'étudier et, de fait, apporter leur contribution épistémologique, les auteurs de ce collectif ont opté pour la relation intime qu'entretiennent le mythe et l'espace en fonction de leur énonciation. [Source: 4e de couverture]

Notes:

Disponible