La Traversée

Hochelaga imaginaire. Explorations géopoétiques dans Hochelaga-Maisonneuve et autour

Date: 
Lundi, 1 Septembre, 2014 - Dimanche, 20 Décembre, 2015
Crédit photo: Benoit Bordeleau
Depuis la fondation de l’Atelier, de nombreuses activités valorisant une attitude géopoétique – empathique et critique – à l’égard du territoire urbain ont eu lieu : 7 Retours du flâneur qui ont touché à des espaces-thèmes aussi divers que les gares, les parcs et squares, les trottoirs, les dépanneurs, la nuit, les quartiers et même les centres commerciaux; à cela se sont ajoutés les ateliers nomades Coureurs de ruelles (2005) et Rives et dérives (2008). Plus récemment, nous avons fait l’expérience du réseau des gares du réseau montréalais de trains de banlieues avec GARES (2011).

Nous proposons de déployer un imaginaire du lieu issu de la tension entre l’expérience de cette étendue montréalaise et des strates composant sa mémoire : historique, géographique, littéraire, mais aussi la mémoire d’une parole qui y est encore vive. La concentration de cet atelier sur un territoire urbain relativement restreint, pendant la période d’un an, permettra de diversifier les approches créatrices tout en multipliant les occasions de dialoguer avec les habitants du quartier.

Plusieurs chantiers ont été proposés jusqu’à présent : une correspondance entre des géopoéticiens du quartier et d’ailleurs; des «24 heures dans Hochelaga» qui, sur le principe d’équipes tournantes, chercheront à saisir le déroulé du jour et de la nuit; des entretiens avec les chauffeurs de taxis qui travaillent dans le coin depuis des décennies; un cycle de déambulations nocturnes; une dérive nous amenant sur le tracé des ruisseaux Molson et Migeon, maintenant canalisés; un projet relatif aux inscriptions territoriales (graffitis, œuvres éphémères/in situ, etc.); le recueil de témoignages d’anciens et nouveaux résidents du quartier ou de la paroisse Nativité-de-la-Sainte-Vierge; une enquête de terrain sur les locaux commerciaux dont la raison sociale a changé au fil des années... Cet atelier étant à géographie variable, toutes autres propositions seront les bienvenues au cours des prochains mois! La mise sur pied d’un site Web dédié à cet atelier permettra de rassembler les notes de terrains, photographies et réflexions de chacun tout au long de l’année.

Cycle de conférences-discussions
 
L’une des particularités de cet atelier est qu’il se déroulera en parallèle avec le groupe de recherche-création Pour une géopoétique urbaine : Hochelaga-Maisonneuve (dirigé par Denise Brassard et Bertrand Gervais en collaboration avec Benoit Bordeleau) ainsi que l’Atelier du flâneur montréalais (donné par Benoit). Ces cours s’inscrivent en complémentarité avec l’atelier Hochelaga imaginaire. Le groupe de recherche-création, plus particulièrement, est ouvert à tous les membres de La Traversée. Soyez donc tout à fait à l’aise d’y assister et de participer aux discussions! Cet automne, les séances se tiendront les lundis de 14h à 17h (peu propice pour les travailleurs, mais nous n’avions pas le choix de l’horaire), locaux à confirmer. Sachez toutefois que les interventions seront enregistrées et rendues disponibles sur le site Web dès qu’il sera fonctionnel. La liste des intervenants, qui traiteront de géopoétique, de flânerie et de déambulation, de la ville ou de notre conception de ce qu’est un quartier de manière générale ou spécifique, ou encore des représentations hypermédiatiques du territoire, va comme suit :
  • Lundi 15 septembre 14h (au local J-4935, UQAM) : Rachel Bouvet et André Carpentier pour une introduction à la géopoétique et à la géopoétique urbaine;
  • Lundi 22 septembre 14h (au local J-4935, UQAM) : J.R. Carpenter (http://luckysoap.com/), artiste web;
  • Mardi 30 septembre 14h à 15h30 (au local J-1110, UQAM) : Hector Ruiz, autour du recueil Qui s’installe? et un projet inédit;
  • Lundi 27 octobre 14h (au local J-4935, UQAM) : Denise Brassard et Patrick Lafontaine, sur les représentations d’un fragment urbain dans une œuvre poétique;
  • Lundi 10 novembre 14h (au local J-4935, UQAM) : Bertrand Gervais, sur l’errance et le musement, et Benoit Bordeleau sur des réseaux et des notes;
  • Lundi 24 novembre 14h (au local J-4935, UQAM) : Réjean Charbonneau, directeur-archiviste de l’Atelier d’histoire de Hochelaga-Maisonneuve;
  • Lundi 8 décembre 14h (au local J-4935, UQAM) : Invité(e) mystère!
  • Lundi 15 décembre 14h (au local J-4935, UQAM) : séance publique de lectures et de réflexions sur l’expérience géopoétique.
 
Documentation disponible
 
Afin de faciliter l’accès à cette mémoire du lieu tissée par les œuvres littéraires où Hochelaga-Maisonneuve figure, s’ajoute au florilège une sélection d’œuvres qui seront disponibles dans la bibliothèque nomade au local de La Traversée.

Pour informations: la_traversee@uqam.ca