La Traversée

Atelier de l'île Verte

Date: 
Samedi, 17 Mai, 2014 - Lundi, 19 Mai, 2014
Crédit photo: Julien Bourbeau
La Traversée fête cette année son dixième anniversaire. Compte tenu des nombreuses activités qui ont ponctué nos saisons, beaucoup de lieux nous ont habités, beaucoup d’espaces nous ont appelés à explorer les chemins de la géopoétique. Parmi eux se trouve une île bercée par le fleuve, qui attire irrésistiblement notre Rose des vents. Une île où tout a commencé...

Certains d’entre vous se rappelleront cette première traversée, Au rythme des vents et des marées. C’est à l’île Verte, à la fin du mois de mai 2004, qu’a eu lieu notre premier atelier nomade. Or, nous avons aujourd’hui le plaisir de vous convier au 16e atelier nomade de La Traversée, organisé par Éric Waddell, Nicolas Lanouette et Julien Bourbeau. Ce sera l’occasion, pour les anciens comme pour les nouveaux membres, de revenir sur ce mouvement collectif amorcé il y a 10 ans, mais aussi de poursuivre cette réflexion ouverte sur le dehors, qui invite à arpenter les battures et à nous projeter au loin. Dans cette perspective où il s’agit d’interroger le chemin parcouru pour mieux porter les yeux sur l’horizon devant nous, nous vous proposons de (re)plonger dans l’incipit de la «Première traversée», signé par Éric Waddell et Jean Morisset :

«Géopoétique… Voyage, exploration, évocation. Invitation à partir sur les chemins de la terre pour mieux courtiser la mer. Ainsi, avons-nous décidé, dès la création de l’Atelier québécois de géopoétique, d’organiser des ateliers nomades, afin d’amorcer la Traversée qui constitue notre unique raison d’être. Notre but avoué étant de sortir des salles de cours, de l’univers des “belles-lettres” et des “seules idées” pour aller vers et dans la nature, il fallait donc partir de toute urgence. Et appareiller à la recherche de balises qui permettent de naviguer entre savoir scientifique et création littéraire, observation et expérience, raison et sentiments, lectures, architecture de l’espace et univers autochtone occulté. Nous voulions à la fois investir le paysage, humer l’odeur du large et débusquer la mémoire orale déposée sur le parchemin des saisons.»

L’atelier aura lieu du samedi 17 mai au lundi 19 mai 2014, congé férié de la Journée nationale des Patriotes. Nous vous donnerons rendez-vous au bout de la rue du Quai de l’Isle-Verte, le samedi 17 mai. Le départ du traversier vers l’île Verte se fera à 16h45. Nous serons logés dans les maisons du gardien et de l’assistant-gardien du Phare pour 2 nuitées, celles du samedi au dimanche et du dimanche au lundi. Les déjeuners sont inclus dans l’hébergement des Maisons du Phare et les autres repas seront pris en charge par l’équipe d’organisateurs, sauf pour le soir de l’arrivée. Comme à l’atelier du mont Mégantic, les participants seront invités à apporter leur lunch du premier soir. En cas d’allergies ou d’intolérances alimentaires, merci de nous en aviser. Le retour de l’île Verte se fera par le traversier de 17h45, lundi le 19 mai (congé férié). À noter qu’il faut prévoir quelques heures de route de soir, environ 3 heures vers Québec et quelque 5, 6 heures vers Sherbrooke et Montréal.

L’invitation est lancée. Au plaisir de vous compter parmi nous lors de cet atelier îlien!

Consulter le programme ici.